Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Laurence, Responsable E-Marketing dans une entreprise de Prêt à Porter

Véritable passionnée d'internet et des nouvelles technologies depuis 1996 (eh oui j'ai connu le modem 56 K moi !) je vais vous faire partager mes différentes visites du web les plus originales : de la webpub, au mini site, du produits innovants au site le plus original...Les réseaux sociaux est un sujet qui me passionnent depuis pas mal de temps. Je pense que j'ai fait partie de toutes les modes du moment (2nde life, myspace, facebook, wat, twitter,etc...)

Internet met à mal la vente par catalogue

Publié le 6 Septembre 2007 par Laurence Haioun in e-commerce

Source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-951921,0.html?xtor=RSS-3208

A La Redoute aussi, "on vit un tournant historique", selon les mots de son PDG Bertrand de Talhouët. L'enseigne a vu ses ventes sur Internet exploser (environ 40 % de son chiffre d'affaires) comme les autres sociétés de Redcats, la filiale de PPR à laquelle La redoute est rattachée. En 2006, le chiffre d'affaires Redcats réalisé sur Internet s'est élevé à 1,35 milliard d'euros (+ 23 % par rapport à 2005). Ce canal a représenté 33,8 % du chiffre d'affaires de la vente à distance contre 27 % en 2005. Pour autant, depuis trois ans, le chiffre d'affaires global de Redcats stagne à plus ou moins 4,3 milliards d'euros.

L'Internet pousse à plus de réactivité. "La vente à distance sur un catalogue figé est un modèle périmé. Aujourd'hui, nous sommes capables de créer des collections en deux mois alors qu'avant c'était deux fois par an", avoue-t-il. Le réseau de magasins est aussi réorganisé. "On ferme un concept de magasins qui n'avait pas évolué depuis plusieurs années", poursuit-il. De fait, pour la direction de La redoute, les concurrents ne sont plus les grands de la vente à distance, mais plutôt les grandes chaînes de la mode (H & M, Zara, Promod...) ou encore les sites en ligne comme ventes-privées. com ou encore eBay. L'enseigne cherche être visible dans la rue et veut imposer son style avec la marque So Redoute. Une stratégie qui laisse perplexe certains analystes de la distribution. "La Redoute a une forte connotation de vente à distance. Aller dans un magasin La Redoute ne va pas de soi", note l'un d'entre eux.

Commenter cet article